search-form-close
Walid Regragui : « Alcaraz, un bon coup pour l’Algérie ! »

Walid Regragui : “Alcaraz, un bon coup pour l’Algérie !”

L’entraîneur du FUS Rabat et ancien international marocain, Walid Regragui, applaudit le choix de la Fédération algérienne de football d’avoir engagé le technicien espagnol Lucas Alcaraz qui l’avait entraîné par le passé. « Alcaraz est un entraîneur rigoureux qui a acquis beaucoup d’expérience. Il a commencé tôt sa carrière d’entraîneur.  Il est très exigeant envers les joueurs sur le plan tactique et dans le jeu. C’est un homme bien. Il m’a beaucoup aidé à m’intégrer à Santander. C’est un bon choix pour la sélection. Il va apporter son jeu à l’espagnol et sa rigueur tactique. Vu la qualité technique des joueurs algériens, c’est un profil qui peut apporter beaucoup à la sélection algérienne. C’est un vrai professionnel, il communique bien avec les joueurs, il va leur demander beaucoup », a déclaré Regragui à la Radio algérienne.

« Alcaraz est un homme de challenges. Il en a relevé beaucoup en Espagne, en sauvant des équipes de la relégation. Les clubs espagnols ne feraient pas souvent appel à lui s’il n’est pas un bon entraîneur. La sélection algérienne constitue un bon challenge pour lui. C’est une opération commando pour lui et pour les joueurs. Brahimi peut en parler plus que moi sur lui du moment qu’il l’avait entraîné à Grenade. Moi, je l’ai connu en 2004 et 2005, il a certainement évolué depuis. Je suis persuadé que c’est un bon coup pour l’Algérie. C’est une bonne opportunité pour lui pour se faire un nom sur la scène africaine, c’est tout bénef pour les deux parties », a ajouté l’ancien international marocain, né et formé en France.

2 adjoints espagnols et 2 autres algériens

Par ailleurs, le nouveau sélectionneur des Verts, Lucas Alcaraz, sera assisté par deux collaborateurs espagnols, un adjoint, Jesus Canadas, et un préparateur physique, Miguel Angel Campos. Premier Espagnol à diriger la sélection algérienne, Alcaraz aura deux autres assistants algériens, un entraîneur adjoint qui pourrait être Mounir Zeghdoud, et un entraîneur des gardiens de but, a-t-on appris auprès d’une source proche du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi. En somme, l’EN aura un nouveau staff. Il n’y aura aucun rescapé du précédent staff qui avait travaillé sous la coupe de Vahid Halilhodzic, Christian Gourcuff, Milovan Rajevac et Georges Leekens. Zetchi opte pour la rupture.

Alcaraz qui s’est engagé pour deux ans avec la FAF, avec comme objectif  une place dans le carré d’As de la CAN 2019, est attendu au milieu de la semaine prochaine où il sera présenté à la presse. Il fera sa première sortie officielle à la barre technique du onze algérien à l’occasion du premier match des éliminatoires de la CAN 2019, début juin à Blida. Un match amical pourrait être organisé par la FAF pour lui permettre de découvrir les Verts avant ce premier test contre les Togolais.

  • Les derniers articles