search-form-close
Le Maroc va réformer les manuels scolaires diffamatoires à l’encontre de la philosophie

Le Maroc va réformer les manuels scolaires diffamatoires à l’encontre de la philosophie

Le ministère de l’Éducation nationale marocain a décidé de réformer les manuels scolaires d’éducation islamique dont le contenu est jugé diffamatoire à l’encontre de la philosophie, rapporte ce mardi le journal Telquel, citant le secrétaire national de l’Association marocaine des enseignants de philosophie (AMEP), Abdelkarim Safir.

La nouvelle position adoptée par le ministère intervient dans un contexte où les enseignants de philosophie sont montés au créneau, en décembre 2016, pour dénoncer le manuel Manar, de l’éducation islamique, inscrit au programme de la première année du baccalauréat, explique Telquel. Cet ouvrage décrirait la philosophie comme étant « une production de la pensée humaine contraire à l’islam ». Le livre en question cite Ibn Salah Al Shahrazuri, spécialiste irakien du hadith shafiî, qui voit dans la philosophie « l’essence de la dégénérescence ».

« Après plusieurs mois de blocage, nous avons la garantie du ministère que ces manuels seront revus et corrigés d’ici la rentrée prochaine. C’est une victoire contre l’obscurantisme », a affirmé Abdelkarim Safir. La réforme des manuels scolaires au cœur de la polémique devrait donc s’opérer dès l’année scolaire 2017-2018.

  • Les derniers articles