search-form-close
L’armée américaine attaque Daech avec la bombe la plus puissante de son arsenal

L’armée américaine attaque Daech avec la bombe la plus puissante de son arsenal

Pour la première fois, les États-Unis ont utilisé, ce jeudi 13 avril, leur bombe non-nucléaire la plus puissante de leur arsenal militaire. L’engin pesant plus de dix tonnes et mesurant plusieurs mètres a été largué en Afghanistan contre des positions de l’État islamique dans ce pays.

Selon le Pentagone, l’engin a touché à 15h30 une « série de grottes » de la province de Nangarhar, dans l’est de l’Afghanistan.

« Alors que leurs pertes augmentent », les jihadistes ont recours « à des bunkers et tunnels pour renforcer » leur défense, a indiqué dans un communiqué le général John Nicholson, le chef des forces américaines en Afghanistan.

La bombe GBU-43 « est la bonne munition pour venir à bout de ces obstacles et maintenir l’élan de notre campagne » contre Daesh en Afghanistan, a-t-il ajouté.

Selon l’US Air Force, cité par Le Figaro, le dernier test de la GBU-43, en 2003, avait provoqué un panache de poussière et de fumées visible à plus de 32 kilomètres.

  • Les derniers articles