search-form-close
La FIFA tranche en faveur d’Alcaraz ? : La FAF dénonce une « fake news »

La FIFA tranche en faveur d’Alcaraz ? : La FAF dénonce une “fake news”

La FAF a démenti les informations faisant état d’une décision de la FIFA en faveur de l’ex-sélectionneur national Lucas Alcaraz dans le contentieux qui l’oppose à l’instance fédérale.

« La Fédération algérienne de football (FAF) tient à démentir la Fake news concernant le dossier de l’ex-sélectionneur national Lucas Alcaraz qui a été, malheureusement, relayée par plusieurs médias, qui se sont empressés de la publier sans prendre la peine de vérifier cela auprès de la fédération ni appuyer leurs écrits par un document probant », a réagi la FAF dans un communiqué publié ce dimanche peu après 23 heures.

Pour preuve, la FAF apporte plusieurs précisions et cité dans l’ordre « les décisions rendues par la commission du statut du joueur de la FIFA le 24 septembre dernier et notifiées le 04 novembre dernier concernant l’ancien sélectionneur national et ses deux adjoints ne sont pas définitives ni contraignantes. »

La FAF précise que « ces décisions font l’objet d’appels toujours en cours auprès du Tribunal Arbitral du sport de Lausanne qui n’a pas rendu sa décision à ce jour. »

« En droit, toute décision rendue par n’importe quelle juridiction ordinaire ou sportive ne pourra en aucun cas être définitive et revêtue de l’autorité de la chose jugée qu’après épuisement de toutes les voies de recours. Ce n’est pas le cas en l’espèce », indique la FAF, en ajoutant que « les décisions, concernant l’ancien sélectionneur national et ses deux adjoints, sont rendues en premier ressort et donc susceptibles d’appel. Ce qui est le cas. »

La FAF déplore que « certains médias ont fait fi des principes élémentaires de ce noble métier pour vite ‘’condamner’’ la fédération et, plus grave, laisser libre cours à des commentaires acerbes et à des jugements diffamants. »

La FAF menace de poursuivre les auteurs de la « fake news » et ce « conformément aux récentes dispositions modifiant et complétant l’ordonnance n° 66-156 du 08 juin 1966 portant code pénal relatives à la criminalisation de la diffusion de Fake news ».

Plusieurs médias ont rapporté ce dimanche que la FIFA a sommé la FAF de payer une amende de 1,3 million d’euros à Lucas Alcaraz qui a été limogé du poste de sélectionneur national en octobre 2017.

  • Les derniers articles