search-form-close
EN : Alcaraz peut-il régler les soucis défensifs des Verts ?

EN : Alcaraz peut-il régler les soucis défensifs des Verts ?

La défense reste un chantier ouvert en sélection algérienne. Le Belge Georges Leekens n’a pu régler les soucis défensifs des Verts qui ont encaissé la bagatelle de quatre buts dans les deux premiers matches des éliminatoires du Mondial 2018 face au Cameroun et au Nigeria, et 6 en phase finale de la CAN 2017 au Gabon. Les Fennecs avaient la seconde mauvaise défense de la CAN en compagnie des Togolais, leurs premiers adversaires dans les éliminatoires de la CAN 2019 en juin prochain à Blida.

La défense sera sans doute l’une des priorités du nouveau sélectionneur national, Lucas Alcaraz. Ayant une réputation de rigoureux dans le travail et de fin tacticien, Alcaraz aura à donner rapidement une solide base défensive au onze national qui a eu du mal à jouer en bloc lors de la CAN 2017. On a vu un onze complètement disloqué et perdu sur le terrain à Franceville dans les trois matches de la CAN face au Zimbabwe, la Tunisie et l’équipe B du Sénégal. D’après une déclaration du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, à Dzair News, ce technicien espagnol est un adepte du pressing haut.

Alcaraz a expliqué sa méthode dans certaines de ses sorties médiatiques en Espagne. « J’aime que mon équipe soit efficace en phases de transition, qu’elle joue de façon verticale et que mes joueurs mettent de l’intensité sans le ballon », a indiqué le nouveau driver des Verts, adepte du 4-4-2.

« Mon système de prédilection est le 4-4-2. Mais, je m’adapte toujours à mes joueurs et à leurs caractéristiques afin de définir le système de jeu. Les variantes dépendent des capacités qu’ils ont. J’analyse les mouvements de chacun, dans chaque zone où ils créent le plus de danger. Offensivement comme défensivement, ce qui donne le plus d’importance à un joueur est la vitesse d’exécution lors des actions. Évidemment, la qualité est aussi très importante. Mais la vitesse est ce qui fait qu’un joueur est supérieur à un autre », a expliqué l’ancien défenseur et entraîneur de Grenade, qui vient au chevet des Verts, en chute libre et en déliquescence depuis le départ du Français Christian Gourcuff. Il hérite d’une mission casse cou pour une première expérience à la tête d’une sélection nationale.

  • Les derniers articles