search-form-close
Coronavirus : le Maroc vexé par un tweet de Macron

Coronavirus : le Maroc vexé par un tweet de Macron

La pandémie du coronavirus Covid-19 a provoqué des frictions entre Rabat et Paris. À l’origine un tweet, jugé « condescendant », du président français Emmanuel Macron sur le rapatriement des touristes français bloqués au Maroc, après la décision du royaume de suspendre ses liaisons aériennes avec la France.

» À nos compatriotes bloqués au Maroc : de nouveaux vols sont en cours d’organisation pour vous permettre de regagner la France. Je demande aux autorités marocaines de veiller à ce que tout le nécessaire soit fait au plus vite », a écrit Macron, samedi 14 mars.

Sans tarder, la presse marocaine a réagi. « Et c’est cette deuxième phrase du tweet présidentiel qui a fait grincer bien des dents du côté des Marocains, qui l’ont jugé agressif, condescendant, voir néocolonialiste », a écrit le site H24info.ma.

Sur les réseaux sociaux, les Marocains se sont sentis vexés par les propos de Macron et les réactions se sont multipliées.

L’indignation est montée jusqu’au gouvernement. Et c’est la ministre de la Culture, du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Nadia Fettah Alaoui qui s’est chargée de répondre au président français, en rappelant que son pays n’agit pas sur « injonction ».

« Le Maroc n’agit nullement par injonction ou sur un ordre inapproprié d’autorités étrangères, notre pays traite les touristes de toutes les nationalités sur un même pied d’égalité », a déclaré la ministre.

« Un dispositif spécial a été mis en place, notamment à travers l’autorisation de près d’une centaine de vols spéciaux qui ont permis le rapatriement de plusieurs milliers de touristes, l’augmentation de la capacité des derniers vols commerciaux de Royal Air Maroc et du nombre de rotations, la mobilisation de toutes les autorités compétentes dans plusieurs aéroports, ainsi que la sensibilisation des tour-opérateurs et de leurs compagnies partenaires », a affirmé la ministre lors d’un point de presse, citée par l’agence officielle MAP.

close