search-form-close
Coronavirus : des chiffres effrayants aux États-Unis, l’Europe prolonge son confinement

Coronavirus : des chiffres effrayants aux États-Unis, l’Europe prolonge son confinement

Au moment où la Chine, pays où tout a commencé, a presque vaincu la pandémie, annonçant notamment la fin de l’isolement de la ville de Wuhan, les États-Unis, à l’autre bout du monde, vivent le cauchemar. Plus de 400 000 personnes sont atteintes du virus Covid-19 et près de 13 000 en sont déjà mortes. Le pays de Donald Trump n’entrevoit toujours pas le bout du tunnel.

Dans le monde, jusqu’à ce mercredi 8 avril, 1 447 000 cas de contaminations ont été enregistrés et 83 568 décès, dont 60 000 en Europe. Dans le Vieux continent, où 750 000 personnes sont touchées, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) juge que la situation est encore « très préoccupante », malgré les quelques « signes positifs » et estime qu’il n’est pas l’heure de penser à une baisse des restrictions pour la population.

En Italie, le bilan des décès est en faible baisse depuis 5 jours. On compte 542 décès de plus ces dernières 24 heures (604 la veille), portant le nombre de morts à 17.669 au total depuis le début de l’épidémie. Le nombre total de cas recensés est de 139.422. En outre, 3 693 malades sont en soin intensif et 2 099 sont sortis guéris de l’hôpital depuis mardi. « Un record » sur 24 heures, s’est félicité le chef de la protection civile. Le confinement est prolongé au moins jusqu’à Pâques, le 13 avril prochain, mais un plan graduel de déconfinement est envisagé.

Une récession historique en France

En Espagne, 757 morts de plus ont été recensés ce mercredi, deuxième jour de hausse après quatre jours consécutifs de baisse, ce qui porte le total à 14 555. L’Espagne est le second pays le plus touché au monde en termes de morts et de cas recensés avec 146.690 personnes. Dans ce pays, les enfants n’ont pas le droit de sortir du tout de chez eux. Le confinement est prolongé jusqu’au 25 avril.

En France près de 80 000 personnes ont été testées positives au virus, 30 000 sont hospitalisées et 10 328 sont décédées dont 541 ces dernières 24 heures. Sur les 7131 cas graves en réanimation, 104 patients ont moins de 30 ans. Le PIB de la France chute de 6 % au premier trimestre 2020 et le pays entre en récession. C’est la pire performance trimestrielle depuis 1945.

Ce soir, la présidence française a annoncé que le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril. L’Élysée n’a pas précisé la nouvelle durée du confinement mais le président Emmanuel Macron va s’exprimer lundi à la télévision lors de sa quatrième allocution télévisée depuis le 12 mars.

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson est toujours hospitalisé mais se trouve dans un état qui « s’améliore », selon son cabinet. Le pays a enregistré 938 morts en 24 heures, portant le bilan total de la pandémie 7 097 décès pour 60 733 personnes officiellement contaminées.

Les justifications de Trump

Mais c’est aux États-Unis que les choses se corsent le plus. Le pays a dépassé ce mercredi la barre des 400 000 cas recensés de nouveau coronavirus, dont 31 480 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures, selon le comptage de l’université américaine Johns Hopkins. La pandémie a fait au moins 12 912 morts. Le pays a vécu mardi sa pire journée avec près de 2000 morts recensés.

Le président Donald Trump a justifié mardi cette évolution en évoquant quelque 1,8 million de tests effectués à ce jour dans le pays « plus que n’importe quel autre pays dans le mondes ». Il s’en est aussi pris à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui, selon lui, « s’est vraiment plantée ».

New York est l’État le plus touché, le nombre des infections est passé à 140 386, après avoir enregistré 8 565 nouvelles infections, suivi du New Jersey avec 44 416 cas, et du Michigan avec 18 970 personnes infectées. En termes de décès, New York détient également le triste record avec 5 489 décès.

En Allemagne, la propagation du virus se poursuit et le nombre de décès augmente. Le pays compte ce mercredi 8 avril, 107.663 cas recensés pour 2.016 décès (+206 en 24h et prolonge son confinement jusqu’au 19 avril avec un possible début de déconfinement. Ailleurs dans le monde, le Japon (4.257 cas confirmés et 93 décès), a décrété l’état d’urgence avec la mise en place d’un plan massif d’aide économique et la Suède (7.693 cas infectés et 591 décès), joue toujours le pari de l’immunité collective en n’optant pas pour le confinement

Enfin, la bonne nouvelle vient de Chine qui, pour la première fois depuis 3 mois, n’a déclaré aucun décès dû au Covid-19 ce mercredi. Le nombre de décès est actuellement de 3.337. Le nombre de nouveaux cas de contamination est aussi en baisse mais le pays craint une seconde vague de contaminations importées de l’étranger. La province de Wuhan est désormais déconfinée.

close