search-form-close
Acculé, l’État islamique ne contrôlerait plus que 7% du territoire irakien

Acculé, l’État islamique ne contrôlerait plus que 7% du territoire irakien

L’armée irakienne a annoncé que l’État islamique (Daech) ne contrôle désormais plus que 6.8% du territoire du pays, après avoir contrôlé jusqu’à 40% du territoire irakien en 2014, rapporte ce mardi le journal l’Express.

« Au 31 mars 2017, [Daech] ne contrôlait plus que 6,8% » du territoire irakien, a indiqué à Bagdad le général Yahya Rassoul, porte-parole du Commandement conjoint des opérations en Irak, une structure coordonnant la lutte anti-daechiste. L’État islamique « contrôlait 40% du territoire irakien » en 2014, a rappelé le général. L’organisation a depuis perdu plusieurs pans de territoires, notamment les grandes villes de Falloudjah et Ramadi.

L’État islamique maintient cependant toujours sous son contrôle les grandes localités de Hawijah et Tal Afar, ainsi que des zones le long de la frontière avec la Syrie dans l’ouest de l’Irak. Surtout, Daech continue d’être présent dans la ville de Mossoul, de facto capitale de l’État islamique en Irak et dernier grand bastion du groupe dans le pays.

L’armée irakienne, avec le soutien de la coalition internationale dirigée par les États-Unis, mène une offensive depuis plusieurs mois contre la ville de Mossoul. L’État islamique défend actuellement les derniers secteurs toujours sous son contrôle, dans l’ouest de la ville, après que l’armée irakienne ait reconquis, à la fin janvier, la partie orientale de la ville. Le président français François Hollande a indiqué au début de l’offensive, en octobre dernier, que la coalition internationale prévoyait d’en finir avec la bataille de Mossoul « avant l’été ». Pour ce faire, l’offensive devrait s’intensifier durant le printemps afin d’atteindre l’objectif annoncé.

  • Les derniers articles